Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Affaire Iacono - Le livre
  • Affaire Iacono - Le livre
  • : Christian Iacono, ex-maire de Vence, a été condamné, en avril 2009, à 9 ans de réclusion pour le viol de son petit-fils. Il a fait appel de cette décision de la cour d'assises des Alpes-Maritimes. Journaliste à Nice-Matin, Gérard Porcheron raconte son enquête menée en 2003-2004. Il rend compte du procès et de l'appel dans ses livres: Affaire Iacono - Non Papy, je n'ai pas menti. et La douleur ça ne se rêve pas.
  • Contact

Recherche

10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 19:03

Voici un nouvel extrait du livre "Affaire Iacono, non Papy je n'ai pas menti" écrit par Gérard Porcheron et publié par France Europe Editions. Il s'agit de deux passages de la plaidoirie de Maître Rita Massad-Lepaul, avocate au barreau de Grasse.

Intervenant aux intérêts des parents de l'enfant, elle interpelle la cour :  "Regardez hier. On aurait cru que c'était le procès de Philippe Iacono. Et pas celui de son père! On a brodé sur l'impossible relation entre les deux hommes. Sur les prétendues maltraitances à propos desquelles Gabriel a dit "Première nouvelle!" On a parlé d'une appartenance sectaire contestée par tout le monde. D'une instrumentalisation de l'enfant. Qui en a parlé? Sa grand-mère. Sur le même ton que son grand-père. Sans aucune émotion. Sans un regard pour son petit-fils. En l'appelant l'enfant. Parce que pour elle Gabriel n'existe plus. Il s'est dématérialisé...

" Et de son fils, qu'a-t-elle dit? Elle a parlé de "violences contre l'enfant". Des ecchymoses sur les fesses et le bassin quand il était bébé. Constatées par personne d'autre. Et, pour appuyer ses déclarations, elle l'a dit "dur pour les animaux. Capable de mettre un coup de pied à un chat ou à un chien". Tout le contraire de son mari! Ah, ils se sont bien trouvés ces deux-là!

Et, plus loin...

" Non, ça n'est pas parce que ses parents ont d'autres conjoints que l'enfant va mal. C'est parce qu'il a été sali dans son corps!

"On vous parlera aussi de la contamination de la parole de l'enfant. De Jésus. Et "Papy m'a violé, j'ai saigné". On est allé le lui dire ça? Lui, ne sait rien quand ça arrive. Il voit du sang. Il le dit. Pour lui, c'est important. Depuis, il s'est blindé. Il s'est forgé une carapace! Et oui, il porte, comme on le lui a reproché de l'autre côté de la barre, des lunettes de soleil relevées sur le front! Et alors? Si vous voulez une image, sachez que celui qu'on a violé, ce n'est pas le Gabriel que vous avez aujourd'hui en face de vous. Mais le gamin que vous avez vu dans le film de son grand-père hier matin. L'instrumentalisation? Oui, ça peut exister. Mais ça se voit! C'est toute la diffférence entre "Le temps de Jésus" et "La goutte de sang". 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'auteur
commenter cet article

commentaires